Une erreur est survenue dans ce gadget

En cas de party écrivez une entrée...


Yo, Aujourd'hui c'était l'anniversaire d'une des colocs. On lui a fait un super party, décoré l'appartement avec des ballons, des rubans, cadeaux et ami(e)s.

La surprise a fonctionnée. Tout le monde à fait ce qu'ils devaient faire.

J'avais un arme à feu qui trainait dans ma chambre. Une arme à feu qui lance des projectiles de party. Ce qui veut dire: rubans, conféties et explosions. Alors je tire et je tires... dans toute la marde que je faisais sur le plancher, je mettais de plus en plus de fun dans le party.

Tirant coups par coups, j'oubliais combien de munitions contenait mon arme à feu. C'est alors qu'en appuyant sur la gachette, plus un bruit ne retentissait. Mais le poid du révolver était quand même très lourd, j'ai regarder la chambre à munition pour voir si mon barillet était complètement vide.

Je regarde, deux cylindres non juxtaposés restent encore poudrés. Je prépare le coup pour un autre lancé. J'appuie sur la gachette. ... rien ne se passe. Je regarde la bouche du canon et appuie à nouveau, tentant de voir si la prochaine chambre serait pleine. Mais, trop tard, la gachette étant enfoncée trop profondément dans le jouet de plastique amorce le fonctionnement de détonation. Une lumière aveuglante comparable à celle d'un feu de bois me réchauffe le visage. Le son fracase les oreilles des convives. Je recois les projectiles sur le font, je n'ai rien... si ce n'est qu'un peu mal.

" so I shot myself - LIKE A BOSS! "

fuck my life.

bYe.

S.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Je pose une question, tu y réponds !
Je t'allumes, tu le dis !
Je t'énerves, tu le dis aussi...
C'est à ça que servent les amis !